fbpx

La Cité du Havre, un trésor négligé: mémoire présenté à la consultation Bridge-Bonaventure de l’OCPM

Un document préparé par les résidents d’Habitat 67 et de Tropiques Nord

Un comité composé de résidents vient de déposer, au nom des ensembles résidentiels Habitat 67 et Tropiques Nord, le mémoire intitulé La Cité du Havre, un trésor négligé, à l’Office de consultation publique de Montréal, dans le cadre de la consultation sur le secteur Bridge-Bonaventure, dont la Cité du Havre fait partie. Il est disponible intégralement à la fin de ce billet.

La Cité du Havre est un véritable joyau de Montréal.  Elle propose des vues uniques sur le fleuve, la ville et l’industrie portuaire, héberge des édifices du patrimoine moderne exceptionnels ainsi que des parcs qui sont les seuls espaces verts de tout le secteur Bridge-Bonaventure.

Nous souhaitons, dans ce mémoire, rappeler le rôle unique de la Cité du Havre en tant que témoin et site de l’histoire culturelle et sociale moderne de Montréal, du Québec et du Canada et accorder une attention particulière à son patrimoine architectural et naturel, qui constitue un attrait touristique de premier plan et une contribution exceptionnelle à la qualité de vie à Montréal.   

Dans ce mémoire, nous faisons valoir à titre de résidents, la spécificité de la Cité du Havre et ses besoins, de même que les solutions que nous proposons pour lui redonner son lustre perdu. Nous en présenterons un résumé de vive voix devant la Commission de l’OCPM le 7 octobre à 15h au Centre Lorne, 2390, rue Ryde à Montréal.


À titre de résidents concernés par l’avenir de notre milieu de vie, nos recommandations visent à :

  • Désenclaver la Cité du Havre et faciliter la circulation automobile, cycliste et piétonnière
  • Valoriser les espaces verts
  • Remettre en valeur le patrimoine bâti
  • Entretenir les propriétés institutionnelles

L’ensemble des mémoires déposés à l’OCPM sera mis en ligne dès le 8 octobre prochain, sur le site de l’OCPM.

Consultez notre mémoire conjoint dans son intégralité ci-dessous.

Pour toutes demandes d’entrevues, merci de contacter Pierre B. Gourde par courriel (pierrebgourde at gmail.com) ou par téléphone